Le grand chambardement du Brexit est à nos portes. Et il y a du changement en vue si vous comptez voyager avec vos animaux ou ramener des souvenirs. A l’importation comme à l’exportation, nos entreprises sont elles aussi concernées. Quelles que soient vos raisons, l'ASFCA vous guide dans cette période.

Le compte à rebours a commencé ! Oui, après le 31 décembre 2020, la réglementation européenne ne s'appliquera plus au Royaume-Uni, puisque qu’il quittera officiellement l'Union Européenne. L’air de rien, le Brexit aura de très nombreuses implications sur les citoyens et sur les entreprises.  

Si vous voyagez avec des animaux

Pour voyager avec des chiens, chats et furets au sein de l’Union Européenne, des règles communes sont fixées. C’est clair et c’est facile. Avec le Brexit, ce sont des nouvelles règles qui seront mises en place, que ce soit en arrivant au Royaume-Uni ou lorsque vous rentrerez en Belgique depuis le Royaume-Uni.  

Vous envisagez de voyager avec un animal de compagnie depuis la Belgique vers le Royaume-Uni en 2021 (et après) ? Dans la mesure où le Royaume-Uni deviendra un pays-tiers au 1er janvier 2021, il déterminera lui-même les conditions à respecter lors d’un tel voyage. Celles -ci ne sont pas encore connues avec certitude, il faut donc bien se renseigner auprès des autorités britanniques avant votre départ!

En rentrant en Belgique (donc en entrant dans l'Union Européenne), vous devrez passer par l'un des points d’entrée officiels que A priori, un passeport européen dûment complété par un vétérinaire agréé, ainsi qu’un test sanguin réalisé avant le départ et attestant de la bonne vaccination de l’animal, seront requis. Ces conditions peuvent encore évoluer, notamment en fonction du statut du Royaume-Uni concernant la rage. Les informations seront mises à jour sur le site Internet de l’AFSCA.  

Vous vous préparez au Brexit ? Nous aussi !

Aliments, plantes, …Si vous voulez ramener ce type de souvenir du Royaume-Uni

Terminée, la libre-circulation entre le Royaume-Uni et les pays européens ! Dès le 1er janvier 2021, les règles seront identiques à celles que vous devez déjà respecter en cas de voyage depuis un pays situé hors de l'Union Européenne.

Si les souvenirs que vous ramenez sont des aliments ou des végétaux, soyez attentif, car tout n’est plus permis.

L’importation de viande et de produits laitiers par des particuliers en provenance de pays non européens est interdite car ils peuvent présenter de graves risques pour la santé.

Des restrictions portent aussi sur les végétaux (y compris fruits, légumes, semences, fleurs coupées…) à moins qu’ils ne soient accompagnés d’un certificat phytosanitaire. Une exception existe pour certains fruits, qui peuvent être introduits librement, à savoir l'ananas, la noix de coco, le durian, la banane et les dattes.

Que ce soit par l'Eurostar, en voiture ou en avion, il se peut que vous soyez soumis à des contrôles douaniers à votre arrivée en Belgique. Tout cela peut sembler étonnant, mais c'est lié d’une part au nouveau statut du Royaume-Uni, de l’autre aux mesures de sécurité visant à protéger notre territoire, y compris sa faune et sa flore !

Si votre entreprise fait du commerce avec le Royaume-Uni

En ce qui concerne l’échange de marchandises, il y a également du changement dans l’air. Des contrôles réglementaires seront prévus, notamment pour les produits agroalimentaires.  

Pour tous les commerces et les entreprises qui qui font affaire avec le Royaume-Uni, il existe un outil en ligne, le Brexit Impact Scan, qui permet d'obtenir une idée de l'impact du Brexit sur l'entreprise, afin de s'y préparer au mieux. La Commission européenne met également à la disposition des entrepreneurs une « Liste de contrôle en vue de la préparation au Brexit » très complète en PDF, facile à consulter et à imprimer.

Dès le 1er janvier, pour l'importation, les procédures et les conditions seront identiques à celles qui régissent l'importation en Belgique depuis un pays étranger hors UE, que ce soit pour les animaux, les produits d’origine animale, les denrées alimentaires ou encore les végétaux.

Quant aux produits exportés par nos entreprises vers le Royaume-Uni, de nouvelles règles s’appliqueront, qu'il sera possible de consulter via le site internet de l'AFSCA pour ce qui concerne les animaux, végétaux et denrées alimentaires.

Faut-il un certificat sanitaire pour exporter 10 palettes de gaufres, doit-on adapter l’étiquette des bières belges exportées vers Londres ? L’AFSCA met tout en œuvre pour adapter son site Internet et répondre à vos questions le plus rapidement possible en cas de modifications.

Le Brexit, vous préférez l’anticiper ? L’AFSCA se tient à vos côtés.

Voyager au Royaume-Uni restera un plaisir, mais sera soumis à de nouvelles règles. En attendant qu’il soit vraiment une réalité, autant se préparer au Brexit le mieux possible. C’est pour cela que l'AFSCA vous propose de nombreuses ressources en ligne sur le site web dédié au Brexit. Les informations sont régulièrement mises à jour.

Vous voulez de la transparence ? Nous aussi.
Vous voulez de la transparence ? Nous aussi.
La transparence, gage de confiance Celle que vous êtes en droit d’éprouver en tant que consommateur à tous les échelons
Plus d'infos
Vous traquez les alleregènes ? Nous aussi.
Vous traquez les allergènes ? Nous aussi.
Nous le constatons tous : le nombre d’allergies alimentaires augmente. Même si les causes de cette augmentation ne sont pas distinctement
Plus d'infos
Vous préservez vos compagnons de la rage ? Nous aussi.
Vous préservez vos animaux de la rage ? Nous aussi.
La rage continue de faire 55.000 victimes humaines chaque année dans le monde. Les Autorités veillent et la Belgique est
Plus d'infos
Vous aimez le dialogue ? Nous aussi.
Vous aimez le dialogue ? Nous aussi.
Chaque jour, nos agents aident des dizaines de détaillants et producteurs à perfectionner leurs connaissances en matière d’hygiène alimentaire. Dans
Plus d'infos
Tweet
Share
Pin
Share