Les beaux jours sont là, ça s’active dans les jardins. Il existe 370 espèces d'abeilles domestiques et sauvages en Belgique, une diversité souvent méconnue, qui est pourtant une des clés de notre équilibre végétal (et pas que pour le miel !). La santé des abeilles, comment ça marche ?

Inlassablement, dès la belle saison, elles transportent le pollen d'une fleur à une autre. Il suffit d'observer les abeilles pour comprendre le rôle essentiel des pollinisateurs dans notre chaîne alimentaire. Une colonie de 50.000 abeilles peut, par exemple, véhiculer du pollen vers plus de 4 milliards de fleurs par an.

Ce processus naturel porte un nom - la pollinisation - et assure la reproduction de près de 90 % des plantes sauvages à fleurs sur notre planète. Quand on sait qu'elles sont à la base de près d'un tiers de notre alimentation, on comprend pourquoi il est impératif de les protéger. En Belgique, l’AFSCA s’y emploie. Comment ? En veillant à la santé de nos ruches et de nos chères abeilles !

Le rôle des abeilles : concrètement

Les abeilles travaillent sans relâche à la conservation de notre biodiversité, mais aussi au développement de notre économie. Comme les oiseaux, les papillons et de nombreux insectes, elles participent à l'équilibre naturel dans notre pays.

Elles interviennent par exemple :

  • Dans l'agriculture, car une grande partie des plantes cultivées pour assurer notre alimentation dépendent de la pollinisation ;
  • Dans la production directe d'aliments naturels : miel, propolis, gelée royale ;
  • Comme baromètre de la qualité de la nature : certaines espèces peuvent servir d’indicateurs de l’état de notre environnement.
Vous aimez les abeilles ? Nous aussi !

Nos abeilles sont en meilleure forme

Le 20 mai est déclaré Journée Mondiale des Abeilles par l'UNESCO. C’est dire leur importance ! Car la plus grande menace qui pèse sur elles aujourd'hui, c’est l'activité humaine. Dans certaines régions du Nord de l'Europe, le nombre d'abeilles a diminué, mais, soyons en fiers, les actions prises ces dernières années portent leurs fruits en Belgique. Le taux de mortalité important que nous avions pu observer en 2012 est clairement et heureusement derrière nous. L’AFSCA y contribue par un programme de contrôle attentivement élaboré et appliqué pour, avec les apiculteurs, préserver la santé des abeilles.

Taux de mortalité hivernal des abeilles depuis 2012

 

La santé des abeilles en question

C'est l'une des missions - souvent méconnue - de l'AFSCA qui, avec des organismes comme Sciensano, est aux petits soins des ruches pour éviter certaines maladies. Elle accompagne aussi, au quotidien, les apiculteurs dans leur travail. Il faut dire que 97,5% sont des amateurs … passionnés !

La période de crise sanitaire que nous traversons a d'ailleurs suscité des vocations.

L'AFSCA a enregistré une forte hausse des inscriptions : plus de 770 depuis le début de l'année.

Cet enregistrement est d'ailleurs obligatoire. Il permet à l'agence de détecter les foyers de maladie et d'informer les apiculteurs. Les agents de l’AFSCA n'ont pas leur pareil pour examiner les ruches, prélever des échantillons de miel ou de couvain, et assainir les colonies malades.

Vous aussi, vous pouvez prendre soin des abeilles !

Chacun peut contribuer, à son niveau, aider à la protection des abeilles, car ne s’improvise pas apiculteur qui veut :

Préférez un pré fleuri au gazon : il apportera plus de charme à votre jardin… et deviendra une incroyable ressource pour les abeilles ;

Plantez des variétés d’arbustes dits “mellifères” (produisant nectar et pollen), comme le cornouiller et l’aubépine : et cela marche aussi sur le balcon ;

Mettez des points d’eau dont vous réduirez la profondeur avec des cailloux pour qu’elles puissent s’abreuver sans se noyer (le tout profitera aussi aux oiseaux).

Le miel : une denrée rare et précieuse

Si on aime tant nos abeilles, c’est aussi pour leur miel, une denrée naturelle produite à partir du nectar des fleurs. Il existe différentes variétés de miel, qui se distinguent selon :

  • l’origine : miel de fleurs, miel de nectar, miel de miellat ;
  • la méthode de production : miel en rayon, miel avec morceaux de rayon, miel filtré, miel centrifugé.

Un miel de qualité en Belgique : explications

Pas question de laisser une place au hasard ! Alors, pour assurer votre sécurité alimentaire, une surveillance est établie à tous les niveaux :

  • L’autocontrôle : un ensemble de mesures prises par les apiculteurs pour faire en sorte que les produits répondent aux normes en matière de sécurité alimentaire ;
  • La traçabilité : en Belgique, tout producteur de miel doit être identifié et utiliser des systèmes et procédures stricts qui se reflètent sur l'étiquette (provenance, mélanges, nombre de ruchers ou récoltes).
  • Un échantillonnage : de son côté, l’AFSCA intègre les produits apicoles dans son programme d’échantillonnage et analyse chaque année plusieurs centaines d’échantillons afin de détecter une éventuelle présence de résidus médicamenteux, métaux lourds ou autres substances nocives.

Ces mesures visent à garantir que le miel que vous consommez est de la meilleure qualité possible. D’ailleurs, que vous achetiez au supermarché ou directement auprès des petits producteurs, n’oubliez pas de consulter l’étiquette la prochaine fois que vous achetez du miel belge. Ainsi, vous saurez tout sur le miel que vous vous apprêtez à déguster ! Il existe aujourd’hui plus de 8.000 apiculteurs dans le Royaume. Vous avez le choix, alors régalez-vous !

Evolution du nombre d'apiculteurs enregistrés à l'AFSCA

Vous aimez les barbecues ? Nous aussi.
Vous aimez les barbecues ? Nous aussi.
Les températures clémentes de ce printemps 2020 le confirment : malgré la crise sanitaire, le traditionnel barbecue plaît toujours ! En famille
Plus d'infos
Vous voulez être protégé au quotidien ? Nous aussi !
La pandémie nous rappelle combien nous sommes vulnérables et comme il est important de protéger le citoyen. La sécurité n’est
Plus d'infos
Vous faites rimer alimentation avec santé ? Nous aussi.
Vous faites rimer alimentation avec santé ? Nous aussi.
« Nous sommes ce que nous mangeons. » Mais ça, vous le saviez déjà, non ? Quand on mange sainement, on se sent
Plus d'infos
Vous préservez vos compagnons de la rage ? Nous aussi.
Vous préservez vos animaux de la rage ? Nous aussi.
La rage continue de faire 55.000 victimes humaines chaque année dans le monde. Les Autorités veillent et la Belgique est
Plus d'infos
Tweet
Share
Pin
Share