Vous aimez le circuit court ? Nous aussi. 

Vous aimez le circuit court ? Nous aussi. 

Nous voulons que chaque consommateur ait accès à une alimentation locale sûre. Nous voulons que chaque producteur puisse compter sur nous. 

L’information, la prévention, et la sensibilisation font partie des missions que nous réalisons tous les jours. Il est naturel pour nous d’aider les producteurs dans la mise en place des procédures qui garantissent la sécurité alimentaire. Nous allons vous expliquer concrètement ce que nous faisons, avec la complicité des agriculteurs et des éleveurs.

Nous accompagnons les petits producteurs

On l’appelle en interne la « Cellule de vulgarisation et d’accompagnement« . En termes plus simples, c’est notre équipe chargée de l’aide directe aux petits producteurs de nos terroirs. Ceux qui font pousser vos fruits, vos légumes, mais aussi les éleveurs, les chocolatiers, les brasseurs de bière artisanale, les apiculteurs. Ceux qui régalent vos papilles et vos sens.

Mais soyons plus concrets ! Cette cellule aide les producteurs à :

  • comprendre la réglementation pour pouvoir l’appliquer sans soucis ;
  • accompagner dans la diversification en répondant à leurs questions;
  • comprendre les règles d’étiquetage des produits, dont la communication des allergènes;
  • utiliser correctement les types de date de péremption (DLC vs. DDM) ;

En d’autres termes : c’est un espace d’écoute, de soutien et de partage. Pour que chaque producteur puisse rapidement intégrer les bonnes pratiques d’hygiène. Et pour que chaque consommateur soit satisfait.

Nous offrons des formations gratuites

Vous les avez peut-être déjà croisés sans le savoir ! Notre équipe d’instructeurs parcourt chaque année les routes de notre pays pour aider les entrepreneurs à comprendre et appliquer la législation. Depuis la fin de l’année 2016, cette cellule est également chargée de soutenir les petites entreprises telles que des agriculteurs qui souhaitent se diversifier.

Nous soutenons le circuit court

Nos modes de consommation évoluent. Nous souhaitons acheter de la viande ou du poisson en circuit court. Ce sont autant de belles histoires où l’humain, et parfois même l’appétit de nos agents, prend le dessus.

Pour les éleveurs, nous le savons, c’est un nouveau monde. Donc d’autres exigences sanitaires et réglementaires. C’est ici que nous intervenons. Comment ? Par exemple, via des sessions d’information dans le secteur de l’élevage. En 2018, 190 éleveurs ont été guidés dans leur démarche de diversification. C’est aussi notre fierté !

Cela concerne également le miel. Nous sensibilisons les apiculteurs aux bonnes pratiques apicoles dans le rucher comme dans la miellerie, et nous les aidons à protéger leur rucher de parasites éventuels.

Enfin, il ne faudrait pas oublier nos agriculteurs qui souhaitent diversifier leurs activités. Quel plaisir de pouvoir consommer des produits laitiers (beurre, fromage, yaourt) fabriqués près de chez soi ! Dans ce cas précis, nous examinons avec eux comment leurs locaux doivent être aménagés pour répondre aux règles de l’Union européenne. Là encore, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 200 agriculteurs en phase de diversification ont été formés gratuitement l’an dernier.

Vous l’avez compris : la sécurité alimentaire est non seulement notre mission, mais c’est surtout un droit fondamental pour tous les consommateurs. Un droit que nous défendons sans relâche, sur le terrain, avec l’aide et la passion des producteurs. La richesse de notre patrimoine, c’est eux. La sécurité alimentaire, c’est notre affaire à tous.


Vous aimez le dialogue ? Nous aussi.

Vous aimez le dialogue ? Nous aussi.

Chaque jour, nos agents aident des dizaines de détaillants et producteurs à perfectionner leurs connaissances en matière d’hygiène alimentaire. Dans le respect mutuel, c’est essentiel.

Votre épicier de quartier, le boucher, votre snack préféré, un étoilé : tous les établissements où de la nourriture est servie sont connus de nos services. La loi alimentaire européenne met tout le monde sur un pied d’égalité et nous sommes là pour nous assurer que les conditions sont optimales pour la sécurité alimentaire de tous. (suite…)


Vous traquez les allergènes ? Nous aussi.

Vous traquez les allergènes ? Nous aussi.

Nous le constatons tous : le nombre d’allergies alimentaires augmente.
Même si les causes de cette augmentation ne sont pas distinctement établies, le fait est là. Vous ne voulez pas laisser le doute s’installer dans votre assiette ? Nous non plus ! C’est pourquoi nous effectuons pour vous tous les contrôles nécessaires pour tracer et signaler ces fameux allergènes et assurer ainsi votre tranquillité d’esprit. (suite…)


Vous faites rimer alimentation avec santé ? Nous aussi.

Vous faites rimer alimentation avec santé ? Nous aussi.

« Nous sommes ce que nous mangeons. »

Mais ça, vous le saviez déjà, non ? Quand on mange sainement, on se sent mieux dans son assiette, on vit plus longtemps et en meilleure santé. Vous veillez à consommer des fruits et des légumes en abondance, à éviter l’excès de graisse et de sucre dans votre alimentation ? (suite…)


Vous voulez de la transparence ? Nous aussi.

Vous voulez de la transparence ? Nous aussi.

La transparence, gage de confiance

Celle que vous êtes en droit d’éprouver en tant que consommateur à tous les échelons de la chaîne alimentaire. Voilà pourquoi l’une des missions essentielles de l’AFSCA est d’obtenir des entreprises la transparence maximale pour les consommateurs.

Des étiquettes claires

Le but d’une étiquette apposée sur une denrée alimentaire est d’informer le consommateur. Il doit pouvoir disposer des infos nécessaires avant d’acheter un produit !
Les entreprises ont la responsabilité de vous informer de manière rigoureusement honnête et transparente.

C’est pourquoi nous, à l’AFSCA, nous passons les étiquettes à la loupe pour vous garantir :

  • une dénomination claire sur la nature de ce que vous achetez ;
  • une liste des ingrédients, par ordre d’importance ;
  • une information claire sur les allergènes ;
  • un poids “net”, c’est-à-dire le poids réel du produit, sans l’emballage ;
  • une date limite de consommation ou de durabilité minimale ;
  • des indications claires en matière d’origine et de traçabilité (lot, adresse du responsable) ;
  • des informations essentielles à la bonne consommation du produit (« ne pas recongeler » ou « chauffer avant consommation », par exemple) ;
  • ou une indication sur une teneur en alcool de plus de 1,2%.
     

Des dizaines de milliers d’étiquettes sont scrupuleusement analysées par nos contrôleurs. C’est grâce à tous ces contrôles quotidiens que nous garantissons la confiance que vous pouvez avoir dans le produit que vous êtes sur le point d’acheter.

Une chaîne alimentaire transparente

En 50 ans, notre alimentation a évolué plus rapidement qu’en plusieurs millénaires. Pas seulement ce que nous consommons, c’est toute la chaîne alimentaire qui a changé.

Du champ, de la mer ou de l’élevage à l’assiette, les produits que nous consommons ont des parcours plus longs et pour certains plus complexes. Production, transformation primaire, secondaire, transport, distribution et conservation. Autant d’étapes critiques que l’AFSCA contrôle et accompagne.

Accompagner ? Certainement. Car nos missions ne se limitent pas aux nombreux contrôles :

  • nous mettons des “outils” pédagogiques à la disposition des acteurs de la chaîne alimentaire ;
  • nous informons continuellement consommateurs ou professionnels ;
  • nous réunissons les secteurs de l’alimentaire, les autorités, les associations de consommateurs plusieurs fois par an ;
  • nous formons gratuitement des centaines de petites entreprises chaque année ;
  • nous soutenons les exportations de denrées alimentaires en permettant l’ouverture de nouveaux marchés…

Et si, bien sûr, nous contrôlons (les producteurs, les transformateurs, la restauration et la distribution), nous veillons aussi constamment à éduquer, car l’information, la prévention et la formation sont indispensables pour maintenir ce haut niveau de sécurité alimentaire dans notre pays.

Et comme nous sommes un organisme public, c’est-à-dire à votre service, nous vous devons d’être, nous aussi, totalement transparents sur notre manière d’agir.

Des missions transparentes

En tant qu’organisme public, l’AFSCA informe chaque année de l’ensemble de ses missions sur son site web et aussi dans des rapports accessibles à tous.

Nous investissons beaucoup de ressources pour rendre les informations sur nos résultats de contrôles et d’analyses très accessibles. Que ce soit le niveau global de sécurité alimentaire en Belgique ou le statut d’une inspection d’une friterie : tout est en ligne !

  • Envie de connaître le statut d’un restaurant, d’un commerce, ou d’une friterie contrôlée par un de nos contrôleurs ? Sur notre site Foodweb vous accédez en quelques clics au résultat de nos contrôles.
  • Et pour que vous puissiez vous faire en un coup d’œil une idée claire de la situation sanitaire du pays, l’AFSCA publie également des baromètres de la santé animale, végétale et, bien sûr, de la sécurité alimentaire.

Enfin, le propre d’un organisme comme le nôtre est d’être à disposition des citoyens.

Un point de contact unique vous permet de poser vos questions et, le cas échéant aussi… de déposer une plainte comme par exemple si vous tombez malade après avoir été manger dans un restaurant. Dans ce cas, nous vous tenons informé de son suivi. C’est aussi ça la transparence.

Une agence transparente

Et concrètement, l’AFSCA ça représente quoi ?

Une fourmilière de près de 1300 personnes, 74 laboratoires internes ou externes et un budget annuel global de 173 millions d’euros. Et aussi 116.000 contrôles par an, soit 318 par jour.

Ce qui signifie malheureusement aussi des procès-verbaux et des sanctions. Jamais vraiment populaires mais toujours justifiés. Surtout qu’avant de sanctionner, nous avertissons et nous conseillons. C’est là une part importante de notre activité, mais qui fait rarement la une de vos journaux.

Nous demeurons toujours professionnels, justes, intègres et respectueux, avec une véritable ouverture au dialogue. Cela fait partie de nos valeurs qui contribuent à faire de votre assiette un espace de confiance. 

 


Vous préservez vos compagnons de la rage ? Nous aussi.

Vous préservez vos compagnons de la rage ? Nous aussi.

La rage. Même si le vaccin existe, même si elle a été éradiquée de notre territoire, elle n’en reste pas moins une maladie mortelle. On l’a probablement oublié, mais c’est une maladie totalement incurable lorsque les premiers symptômes apparaissent !

Et si la rage a officiellement « disparu » de notre pays, le risque qu’elle y soit réintroduite est bien présent : par le biais d’animaux ramenés illégalement de l’étranger, ou malheureusement via votre animal de compagnie qui l’aurait contractée en voyageant avec vous. (suite…)